Assurance remorque temporaire

L’assurance remorque temporaire concerne plusieurs cas dont l’import-export, l’achat-vente, l’immobilisation police et fourrière, le prêt de véhicule, le permis étranger, plaques françaises ou étrangères et la résiliation de l’assurance classique.

Pour accéder à l’assurance remorque temporaire, le souscripteur doit être âgé au minimum de 23 ans et au maximum de 90 ans. Ce dernier doit avoir un permis de plus de 2 ans et valide sur le territoire. Avoir une adresse postale permanente dans le pays de résidence déclaré est prescrit et ne pas avoir été résilié pour sinistres ou ne pas avoir fait l’objet d’une suspension ou annulation de permis reste un moyen de maximiser ses chances d’obtenir un contrat d’assurance remorque temporaire.

L’assurance remorque temporaire garanti la couverture par la responsabilité civile et les dommages corporelles et matériels liés à la RC. La défense et recours ainsi que la franchise font également partie du contrat de couverture. Il est possible d’ajuster ou de personnaliser les clauses contractuelles grâce à l’option Défense et recours et à l’assistance au véhicule.

Pour souscrire à une assurance remorque temporaire, il est nécessaire pour le souscripteur de se munir de la carte grise et de votre permis de conduire. Le prix de l’assurance temporaire pour les remorques dépend du type de remorque, sa longueur et du PTAC de celle-ci. Pour obtenir votre tarif, il est nécessaire de faire un devis ou simulation auprès de l’assureur.

Plusieurs moyens sont disponibles pour comparer les offres assureurs. Les plus faciles restent les comparateurs ou la prospection assureur. En effet, ces moyens sont ceux qui restent les plus pratiques et les plus rapides. Si toutefois, le souscripteur préfère comparer lui-même les offres, il est possible de demander les informations par téléphone ou sur le site web de l’assureur (devis, offres, garanties, clauses contractuelles, prix, couvertures etc.). Dans ce cas, il suffit de choisir l’offre et l’assureur qui se rapproche le plus des besoins et possibilités financières du futur assuré.

Obligation d’assurance – Attention aux pièges

Selon l’article L211-1 et suivant du Code des Assurances, tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré qu’il soit dans la circulation ou immobilisé dans un garage. En effet, même un véhicule à l’arrêt peut provoquer des dommages, comme un incendie.

A plus forte raison, pour un déplacement, même ponctuel et de courte durée, une assurance est obligatoire. La couverture minimum est la responsabilité civile ou assurance au tiers, qui permet que les dommages corporels et/ou matériels aux tiers par le conducteur ou ses passagers soient indemnisés.

Le choix d’une assurance voiture temporaire

L’assurance habituelle pour une voiture est une assurance à l’année. C’est le choix naturel si on utilise sa voiture régulièrement, pour ses déplacements quotidiens.

Cependant, il arrive qu’un conducteur ait besoin d’une assurance temporaire, notamment dans des cas comme : emprunt d’une voiture entre particuliers pour une durée limitée, sortie de fourrière de la voiture, voiture en transit uniquement en France, attente d’une immatriculation définitive dans le cadre d’un achat…

Dans ce cas, la souscription d’une assurance auto temporaire ou provisoire est une option intéressante. Elle permet d’être couvert de 1 à 90 jours. En outre, la souscription peut se faire rapidement et en ligne. Et de nombreux comparateurs d’assurance permettent de choisir la meilleure formule en termes de tarifs et de couverture.

L’assurance temporaire permet de voyager à l’étranger, à partir de 3 jours de souscription, sous réserve que le pays où vous vous rendez soit couvert par la carte verte. Elle peut également être souscrite par un conducteur autre que le propriétaire de la voiture, dès lors que vous pouvez présenter la carte grise. L’assurance temporaire peut également être souscrite pour de nombreux types de véhicule, comme les poids-lourds, les camping car, les motos, et ce, toujours en ligne !

Pour cette souscription en ligne, il suffit d’avoir le permis de conduire et la carte grise de la voiture, de demander un devis qui vous sera fourni en quelques minutes. Une fois que vous l’avez validé et payé, vous recevrez en ligne également votre carte verte et le papillon vert que vous afficherez sur votre voiture. Vous pouvez rouler dans l’heure après votre souscription !

Le contrat d’assurance temporaire est résilié automatiquement à la fin de la période de souscription. Vous n’êtes donc pas engagé au-delà de la durée de votre besoin.

Les limites à la possibilité de souscription d’une assurance voiture temporaire

La rapidité de souscription de l’assurance voiture temporaire, et surtout sa souscription en ligne sans autre pièce justificative qu’un permis et une carte grise, a ses revers. L’assureur prend de grands risques en assurant un quasi-inconnu.

Pour limiter ces risques, et pour que l’assuré conduise de manière responsable, les conditions de l’assurance temporaire sont plus restrictives.

D’abord, tous les conducteurs ne sont pas éligibles à l’assurance temporaire. Les jeunes conducteurs, les conducteurs de plus de 70 ans, les conducteurs malussés, les conducteurs ayant des antécédents de conduite comme le retrait ou la suspension du permis, usage de stupéfiants ou d’alcool au volant, sont de façon générale exclus.

Quelques assureurs minoritaires peuvent faire une exception mais dans ce cas, comme tout ce qui est rare, c’est cher.

Pour s’assurer que le conducteur ne fasse pas partie des conducteurs exclus de l’assurance temporaire, l’assuré fait signer une déclaration sur l’honneur. Ne cédez pas à la tentation de faire une fausse déclaration ou « d’oublier » cartaines déclarations, ou encore de souscrire pour le bénéfice d’un autre conducteur. En cas de sinistre, l’assureur fait toujours une enquête et les risques de poursuite judiciaire peuvent se concrétiser à votre encontre, ainsi qu’un refus d’assurance.

Ensuite, le coût de l’assurance temporaire est plus important que pour l’assurance annuelle. Sur quelques jours ou quelques semaines, le coût peut sembler moindre, mais elle n’est définitvement pas rentable sur une plus longue durée. Il en est ainsi de la prime, mais également du montant des franchises, c’est-à-dire le montant qui restera à votre charge pour le dédommagement lors d’un sinistre. Elles sont plus élevées que dans le cadre d’une assurance longue durée.

En outre, la couverture offerte par l’assurance temporaire est plus limitée. Elle offre la garantie responsabilité civile ou assurance au tiers. Quelques assureurs incluent la garantie défense et recours. Il n’est pas possible de souscrire une assurance tous risques, mais on peut souscrire des options complémentaires qui viendront s’ajouter au montant de la facture.

Enfin, toutes les voitures ne sont pas éligibles à l’assurance temporaire. Elle est réservée aux voitures de moins de 20 CV, 20 ans d’âge, de marque connue en France, et valant moins de 45 000 euros à l’Argus.