Assurance véhicule temporaire

L’assurance temporaire peut constituer une solution intéressante dans certains cas de figures :
– Dans le cas d’un véhicule peu utilisé ;

– Dans le cadre d’un déplacement à l’étranger pour lequel l’assurance auto traditionnelle ne couvre pas les risques ;

– Dans l’attente d’un nouveau contrat d’assurance auto classique ;
– Dans le cadre de l’importation ou l’exportation d’un véhicule provenant de l’étranger, ou de passage en France.

– Lorsque vous conduisez une autre voiture pour vous assurer de meilleures garanties que celle de base qui est la seule obligatoire.

Qui peut souscrire une assurance véhicule temporaire ?

Toute personne titulaire du permis de conduire depuis 2 ans au-moins peut demander la souscription d’une assurance temporaire en ligne. Il devra néanmoins se munir d’une copie de la carte grise, d’une copie du permis de conduire et d’une attestation sur l’honneur de sa situation de conducteur.

Toute omission ou fausse déclaration est passible de poursuites pénales ainsi que de refus d’assurance si un sinistre se produit.

Sachez également qu’il est risqué de faire déclarer une autre personne comme conducteur habituel du véhicule en lieu te place du vrai conducteur habituel dont le dossier ne permettrait pas de bénéficier d’une assurance temporaire.

Les assurances effectuent toujours une enquête en cas de sinistre, et vous pourriez aggraver votre cas.

Ainsi, il faut savoir par ailleurs que certains assureurs auto refusent de couvrir temporairement les automobilistes ayant un malus.

Les conditions d’une assurance véhicule temporaire

Généralement, ces compagnies proposent d’assurer le véhicule de 1 à 90 jours, auprès d’un conducteur âgé de plus de 20 ans et attestant d’une expérience de conduite d’au moins 2 ans.

L’assurance auto temporaire propose le plus souvent les garanties de bases, celles qui sont obligatoires. Les compagnies d’assurances auto couvrent donc les conducteurs « au tiers » (soit le minimum légal) dans le cadre de ce contrat provisoire. Dans les faits, le tiers protège le conducteur grâce à la mention de responsabilité civile.

Certaines compagnies proposent des extensions de garanties dans le cadre d’une assurance temporaire, mais celles-ci ont un prix. Malgré tout, il est vivement conseillé de souscrire à ces extensions en cas de déplacement à l’étranger. Dans ce cas, l’assurance temporaire doit avoir une durée minimum de 3 jours. En outre, il faut vous assurer que le pays où vous envisagez d’aller est couvert par votre souscription et reconnaît votre carte verte.

Toutefois, il peut arriver sans que ce soit une norme, que certaines compagnies d’assurance aillent un peu plus loin que la responsabilité civile en incluant notamment la protection juridique ou encore l’assistance.

Les inconvénients d’une assurance temporaire véhicule

Au-delà de 6 mois, il est préférable d’opter pour une assurance classique.

Il est possible que les franchises soient plus élevées, il vous faudra être vigilant. D’autant plus que l’assurance temporaire ne prend pas en compte votre bonus.

Les conditions sont plus contraignantes que pour une assurance véhicule classique. Ainsi, il n’est pas possible d’assurer de façon temporaire un véhicule sur deux roues de moins de 125 CC, du moins pour une période inférieure à 3 mois.

Une réflexion sur « Assurance véhicule temporaire »

  1. L’assurance temporaire est géniale. Je conseil à tout le monde parce que ca dépanne bien. En 30 minutes tout est réglé et on peux rouler !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *